PRESSE BUZZ

Information, News et Actualité Internationale

PRESSE BUZZ header image 2

La toile de jute, un textile qui a plus d’un tour dans son sac

janvier 2nd, 2014 · No Comments

D’où vient le jute ?
• La toile de jute est un textile aux multiples qualités, fabriqué à partir de deux plantes de la famille des malvacées : le jute blanc, ou « Corchorus capsularis », et le jute rouge ou jute tossa, moins utilisé. Ces arbustes, qui aiment les climats chauds et humides, sont principalement cultivés au Bangladesh et en Inde, deux pays qui comptabilisent à eux deux plus 80% de la production mondiale, même si le jute pousse également au Brésil, au Cambodge, en Iran ou encore en Chine.
• Tout d’abord limitée à son berceau de la vallée de Gange et du Brahmapoutre, l’utilisation de la toile de jute s’est répandue dans le monde entier à partir du 17ème siècle grâce aux compagnies de commerce britanniques et hollandaises. Aujourd’hui, la toile de jute a le vent en poupe, comme le montre le site Agrijute.com.
Une textile polyvalent
• Comme le jute est extrêmement solide et qu’il résiste aux insectes nuisibles, il sert, depuis des siècles, à fabriquer des sacs d’emballage et de transport. Même s’il subit aujourd’hui la concurrence de matériaux synthétiques, il a l’avantage de laisser respirer les aliments que l’on dispose, et d’éviter qu’ils se dégradent à cause d’une humidité trop importante. Voilà pourquoi on préfère bien souvent utiliser un sac en toile de jute à un sac en polypropylène pour transporter du café, des pommes de terre, du riz ou du cacao. Le juste peut également se décliner en sac de sable.
• Outre les sacs et cabas, le jute est utilisé pour faire des fils particulièrement solides, dont on se sert en aménagement intérieur et dans le secteur horticole, ainsi que des bandes, des cordes et des sangles, que vous retrouverez par exemple sur le site Agrijute.com.
• La douceur et la souplesse ne sont pas les points forts de la toile de jute, à cause de la haute teneur en lignine de ses fibres. Néanmoins, mélangé à d’autres fibres végétales comme le coton, le jute peut être utilisé pour fabriquer des vêtements.
• Le jute s’illustre par ailleurs dans le domaine du géotextile. Comme il a la propriété de laisser passer l’eau, on l’utilise pour retenir la terre et limiter l’érosion, ou pour protéger racines et graines.
Une solution écologique
• La culture du jute nécessite peu d’engrais et de pesticides, et a donc un impact réduit sur l’environnement, contrairement à celle du coton. De plus, sa transformation en textile est peu gourmande en eau et en énergie.
• Le jute est biodégradable, alors que le plastique pollue pour plusieurs siècles. Par ailleurs, lorsqu’il est utilisé comme géotextile, sa décomposition apporte de la matière organique au sol et le fertilise.
• Malgré la concurrence des textiles synthétiques, le jute reste une solution peu coûteuse, douce pour la planète et particulièrement résistante : de plus en plus de fabricants, comme Agrijute, ont bien compris qu’ils avaient tout intérêt à miser sur ce matériau écologique.

 

Tags: Business

0 responses so far ↓

  • There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment